La Bible parle d’une femme surprise en adultère qu’on amena à Jésus. Quelqu’un pourrait dire : « quel péché abominable ! Cette femme n’a aucune chance ! » Et pourtant, c’était son jour de chance. Les scribes et les pharisiens l’amenèrent pour la tuer, mais Jésus était venu pour qu’elle ait la vie, et en abondance. Oui, la vie que donne Jésus était aussi destinée à cette femme malgré son péché. Il était resté seul avec elle et ce fut la rencontre avec l’Amour pour cette femme.

Te sens-tu comme cette femme quand tu te présentes devant le Seigneur dans la prière ? N’as-tu en tête que des paroles qui t’accusent chaque fois que tu viens à Dieu ? Tes moments de prière sont-ils devenus pénibles pour toi ? Sache que Jésus ne t’accuse pas et que la culpabilité ne vient pas de Dieu. Seul avec toi dans ce moment de prière, Dieu te dit : « Je ne te condamne pas ma fille. Va et ne pèche plus ! »

Verset à méditer : Jean 8:3-11 (Version Segond 21)

Note : Tous les textes bibliques de cette série sont tirés de la Bible, version Louis Segond, sauf indication contraire.